L’ANEL présente les 25 et 26 mars 2019 à Montpellier pour la 4ème édition des Assises Nationales des Risques Naturels

L’ANEL  a participé à cette 4eme édition ouverte par François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire. Représentée par Christine Lair, déléguée générale, l’ANEL avait la mission de copiloter cet atelier sur le thème « Attractivité touristique et risques naturels » avec Éric Daniel Lacombe, architecte.

Des élus et représentants de l’ANEL (Jordan Dartier, maire de Vias, Gérard Ruiz, personnalité qualifiée,  Pauline Hermand, chargée de mission)  et de l’ANEM, représentée par Francis Cros, président de la communauté de communes de la montagne du Haut Languedoc, ainsi que des partenaires volontaires, ont animé les tables rondes. Cet atelier fut introduit par deux présentations, l’une de Nicolas Dayot, président de la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air, plaidant pour la survie d’une économie d’habitat de plein air et l’autre par Marcellin Nadeau, maire du Prêcheur (Martinique),  qui a fait part de l’expérimentation réalisée dans sa commune pour faire face aux risques de submersion marine et aux lahars (coulées de boue d’origine volcanique).

Marcelin Nadeau a résumé les débats de cet atelier en séance plénière. Il a rapporté l’idée générale partagée par tous selon laquelle les risques naturels ne condamnent pas un territoire mais peuvent en être un levier de développement, grâce à la nécessité d’innover pour s’adapter. Ainsi a-t-il rappelé le besoin de développer une culture du risque à partir de connaissances partagées pour sensibiliser les populations quand elles ne le sont pas ; de revenir à un habitat adapté aux cheminements de l’eau et avec des matériaux appropriés ; de veiller au renforcement si besoin des digues existantes  et envisager  un urbanisme adapté aux risques naturels.

Enfin, dans le cadre d’un échange de bonnes pratiques, Robert Crauste, maire du Grau-du-Roi, Secrétaire général de l’ANEL, a présenté son projet de construction d’une deuxième barrière naturelle sableuse pour lutter contre l’érosion côtière.